Exposition de peinture et concert gospel les 19 et 20 septembre 2020

Fiche exposition

Cette exposition des peintures de Norbert et de François Pagé à Marcé sur Esves a un sens particulier puisque Norbert Pagé est né dans ce village.

C’est dans cette campagne, sur les bords de l’Esves, qu’il a fait ses premiers croquis. C’est dans ces chemins, ces vallons, au bord de la rivière, dans les joncs et les herbes folles, qu’il essayait de reproduire la nature telle qu’il la voyait. Dans ses couleurs et sa variété, au gré des saisons et des travaux des champs

"Ce jardin de mon enfance alimente constamment mon imaginaire à produire des œuvres imprégnées à tout jamais de ces lieux et de ces odeurs uniques à notre Touraine."
Nobert Pagé 26-11-2003

Vous pouvez retrouver son imaginaire dans les vitraux de l’église Saint Martin de Marcé qu’il a créés. Pour François, la campagne tient également une place importante dans ses peintures. Il met souvent en scène la nature, les arbres, l’eau. Le titre d’un de ses tableaux laisse suggérer qu’enfant, à côté de son père qui peignait au bord de l’eau, il avait les yeux sur tout ce qui paraissait fragile et éphémère.

Un autre de ses tableaux a pour titre « Mon cher Papa, en cet après-midi d’octobre sur l’Esves, tes vitraux chantaient les couleurs de Dieu, la grive musicienne que tu aimais répondais ». La grive de Touraine continue à chanter la tranquillité de cette campagne au Japon où ce tableau est parti. Par la poésie dont il habille chacun de ses tableaux et par l’émotion qui se dégage de ses œuvres, François Pagé suit son père dans l’imaginaire d’une campagne où ils partagent leurs souvenirs d’enfance

Go to top